Français

Tous à l’eau!

Spätestens wenn die Temperatur im Sommer in Richtung 30-Grad-Marke klettert, ist eine Abkühlung angesagt. In der Schweiz bieten unzähligeEn été, quand les températures frisent les 30 °C, une petite baignade rafraîchissante est tout indiquée. Notre pays propose d’innombrables lacs et rivières qui s’y prêtent parfaitement. Mais pour que ces instants de fraîcheur restent du pur plaisir, il faut respecter un certain nombre de mesures de sécurité.Flüsse und Seen optimale Gelegenheit dazu. Damit jedes Erfrischungsbad eine Freude bleibt, sind gewisse Sicherheitsmassnahmen einzuhalten.

Quand on sait nager, on oublie vite qu’il s’agit d’une compétence acquise qui, une fois dans l’eau, peut décider de notre vie ou de notre mort. Des conditions défavorables peuvent mettre même les meilleurs nageurs en difficulté. Mais, à condition d’être bien préparé(e), inutile de bouder votre plaisir.

Appliquer une protection solaire –
éviter les brûlures!

Mission: plus de sécurité en milieu aquatique

La Société Suisse de Sauvetage (SSS) est une organisation membre de la Croix-Rouge suisse, affiliée à l’International Lifesaving Federation. Sa mission est simple: prévenir les noyades! Pour ce faire, elle attire l’attention sur les bons comportements à adopter au bord, dans et sur l’eau et incite tout un chacun à se montrer responsable et à agir en conséquence. C’est dans ce but que la SSS publie et actualise régulièrement les principales règles de baignade dans un grand nombre de langues, dans un langage clair et compréhensible.

Mais ce n’est pas tout: selon la devise «Chaque nageur un nageur sauveteur», toutes les personnes intéressées par une formation passionnante à la sécurité aquatique peuvent s’inscrire et augmenter ainsi leur propre sécurité, mais aussi celle de l’ensemble de la population. Car avec un taux élevé de formation dans la population, le risque d’accidents aquatiques en Suisse peut être minimisé. Pour rendre le sauvetage aquatique encore plus attractif, la natation de sauvetage est même devenue un véritable sport. Qui sera le/la plus rapide pour sauver le mannequin et qui se montrera le/la plus adroit(e) sur le parcours d’obstacles? Les compétitions permettent aux participants de se mesurer les uns aux autres et de s’entraîner de manière ludique, mais aussi pour parer aux urgences.

Les six règles fondamentales de la baignade

Si vous respectez ces six règles simples, vous éliminerez la plupart des dangers et minimiserez les risques d’accident:

Maxime de la baignade n° 1: les enfants au bord de l’eau doivent toujours être accompagnés – les petits enfants doivent toujours être à portée de main.
Même à faible profondeur, un jeune enfant peut se noyer en moins de vingt secondes. Cela se passe souvent sans bruit, sans qu’il n’appelle à l’aide. Les brassards ou autre matériels auxiliaires de natation ne remplacent pas non plus la surveillance constante d’un enfant dans l’eau.

Maxime de la baignade n° 2: ne jamais se baigner après avoir consommé de l’alcool ou des drogues! – Ne jamais nager l’estomac chargé ou en étant à jeun.
L’alcool et les drogues altèrent l’état de conscience. Ils empêchent de bien estimer les dangers. En plus, l’alcool dilate les vaisseaux, ce qui augmente le risque de syncope. Juste après un repas, la digestion exige beaucoup d’énergie et le cerveau est moins bien irrigué. Avec un risque de vertiges, de malaise et de perte de connaissance. À l’inverse, quand on nage le ventre vide, on risque l’hypoglycémie.

Maxime de la baignade n° 3: ne jamais sauter dans l’eau après un bain de soleil prolongé! – Le corps a besoin d’un temps d’adaptation.
Lorsqu’on saute dans l’eau froide après un bain de soleil prolongé, le corps subit un énorme stress, qui peut provoquer des crampes musculaires et des problèmes de circulation. Lorsque les vaisseaux se resserrent brusquement, le sang ne peut plus bien circuler. Avec un risque de choc thermique.

Maxime de la baignade n° 4: ne pas plonger dans des eaux troubles ou inconnues! – L’inconnu peut cacher des dangers.
Sauter dans une eau pas assez profonde, ou au-dessus de rochers ou de souches d’arbres, peut entraîner de graves blessures et compromettre la capacité à nager. Le courant peut aussi apporter des rochers jusqu’à des points d’accès habituellement sûrs.

Maxime de la baignade n° 5: les matelas pneumatiques ainsi que tout matériel auxiliaire de natation ne doivent pas être utilisés en eau profonde! – Ils n’offrent aucune sécurité. Un matelas pneumatique, par exemple, est très difficile à manœuvrer et peut entraîner les baigneurs loin de la rive, si bien qu’ils ne pourront plus sortir de l’eau par leurs propres moyens. De plus, il peut vite perdre de l’air et sa flottabilité est donc
peu fiable.

Maxime de la baignade n° 6: ne jamais nager seul(e) sur de longues distances! – Même le corps le mieux entraîné peut avoir une défaillance.
Une crampe ou un malaise peuvent toujours arriver sans crier gare. Dans une telle situation, n’importe qui peut avoir besoin d’aide, car en eau profonde, impossible de faire une pause. Si vous vous entraînez seul(e), emportez une bouée qui vous permettra de récupérer au besoin.

Le rôle des nageurs sauveteurs

Les nageurs sauveteurs sont responsables de la sécurité au bord, dans et sur l’eau. Dans les piscines couvertes et en plein air, ils surveillent attentivement les baigneurs pour identifier rapidement les situations à risque et pouvoir les désamorcer à temps. Après tout, prévenir est beaucoup plus efficace et moins risqué qu’une intervention de sauvetage impliquant un risque vital. Si des baigneurs sont néanmoins dans une situation critique, les nageurs sauveteurs y sont préparés par de nombreux entraînements ainsi qu’une solide formation et savent comment porter secours et sauver des vies.

La SSS propose une formation par modules à toutes les personnes intéressées par le sauvetage aquatique. Les cours de base portent essentiellement sur la prévention tandis que les modules plus avancés mettent l’accent sur le sauvetage en situation de noyade. Les participants apprendront aussi les gestes de premier secours et de réanimation. Des journées spéciales sont consacrées aux risques spécifiques des eaux naturelles comme les lacs et les rivières.

Cet article a été publié dans une édition d’astreaPHARMACIE et adapté pour le site web. L’édition complète d’astreaPHARMACIE est disponible en pharmacie et paraît dix fois par an.