Français

Comment les plaies cicatrisent-elles?

Tu t’es sûrement déjà blessé(e). Peut-être en te coupant avec ton couteau suisse ou en tombant de vélo? Tu as saigné mais, après un certain temps, il n’y paraissait plus rien, pas vrai? Ton corps possède donc des capacités d’autoguérison. Tu as sûrement envie de savoir comment il s’y prend pour réparer aussi bien les plaies.

Pourquoi les plaies saignent-elles?

Si tu observes ta peau, tu vois une surface souple et veloutée. Cette surface cache à nos yeux un nombre incalculable de glandes, de vaisseaux et de nerfs. Quand la surface de la peau est lésée (blessée), des vaisseaux sanguins sont souvent touchés. Le sang qui circule dans tout notre corps sort alors de ces petits conduits et nous saignons. Si la plaie est petite et superficielle, le saignement est très réduit, mais si elle est plus étendue et plus profonde, nous pouvons saigner beaucoup.

SOS!

Comme tu peux l’imaginer, ce n’est pas bon pour notre corps de perdre trop de sang. C’est pourquoi il active très rapidement différents mécanismes qui veillent à ce que le saignement cesse le plus vite possible: dans le sang flottent des «plaquettes», qu’on appelle aussi «thrombocytes». Ce sont les premières à venir s’agglutiner au niveau de la paroi lésée du vaisseau. La brèche dans le conduit est ainsi colmatée. Un peu plus tard, des facteurs de coagulation arrivent aussi sur le site de la blessure. Ils font en sorte de refermer encore plus solidement la plaie et veillent à ce qu’aucun agent pathogène ne puisse pénétrer dans le corps. Le liquide qui s’écoule de la plaie aide à évacuer ces microorganismes nocifs. Après un certain temps, une croûte se forme.

Et maintenant, place aux réparations!

Tu ne dois absolument pas gratter cette croûte, car elle protège en surface la plaie qui se trouve dessous. Celle-ci est maintenant un énorme chantier! Imagine: les tissus sains autour de la plaie commencent de toutes parts à former de nouvelles cellules qui viennent se développer au niveau de la plaie. De fins vaisseaux se forment même à partir des vaisseaux non abîmés et font en sorte de continuer à alimenter la zone touchée en sang. Mais le tissu cicatriciel nouvellement formé est encore très sensible et tu dois rester prudent(e) pour qu’il ne se rouvre pas. La plaie se résorbe chaque jour d’environ deux millimètres, jusqu’à se refermer complètement après quelques semaines. Après cela, il faut encore un petit temps avant que plus aucune trace, ou presque, de ton petit accident ne reste visible. Incroyable tout ce que ton corps peut faire, tu ne trouves pas?

Le savais-tu?

Voici comment tu peux aider ton corps à faire guérir plus vite une petite plaie:

  • Avant de toucher la plaie, lave-toi les mains afin d’éviter le plus possible de véhiculer des microorganismes.
  • Rince la plaie sous l’eau courante tiède et regarde bien s’il y reste encore de la saleté ou des corps étrangers. Si c’est le cas, enlève-les prudemment avec une pince à épiler!
  • Ensuite, désinfecte bien la plaie avec un spray, un gel ou une pommade vulnéraire.
  • Pour finir, protège-la avec un sparadrap et vérifie chaque jour qu’elle se referme bien et ne s’infecte pas.
  • Si la plaie est plus étendue ou profonde, tes parents t’aideront. Bien sûr, tu peux aussi toujours venir dans une pharmacie pour demander de l’aide.

Cet article a été publié dans une édition d’astreaPHARMACIE et adapté pour le site web. L’édition complète d’astreaPHARMACIE est disponible en pharmacie et paraît dix fois par an.