Français

Les mycoses des pieds et des ongles: Montrez vos pieds…

Les mycoses des pieds et des ongles sont pénibles mais se traitent bien.

Le risque de mycose des pieds augmente quand le système immunitaire est affaibli ou quand le film hydrolipidique de la peau ne fonctionne pas de manière optimale. La maladie est généralement due à des champignons filamenteux qui se nourrissent de la kératine présente dans la couche supérieure de la peau et dans les ongles. Les spores de champignon se propagent facilement dans un environnement chaud et humide comme celui de la piscine ou des douches collectives. Dans les piscines couvertes, leur concentration est particulièrement élevée autour des jets désinfectants. Paolo Pedrazzetti, dermatologe à Adliswil, conseille donc de porter des sandales de bain dans les piscines publiques: «C’est à cette seule condition qu’on peut recommander d’utiliser les
dispositifs prévus pour se désinfecter les pieds.»
La mycose des pieds touche surtout les personnes qui transpirent abondamment des pieds, font beaucoup de sport ou portent souvent des bottes en caoutchouc, de grosses bottes d’hiver, des chaussures de ski ou des baskets non respirantes. Les spores de champignon peuvent survivre jusqu’à six mois sur les squames de peau dans les chaussures, mais aussi sur les moquettes, les vêtements et les serviettes de bain. «Cela dit, les spores ne peuvent pénétrer dans la peau que si celle-ci est déjà abîmée, si elle présente de petites crevasses invisibles à l’œil nu», explique le dermatologue.

Reconnaître la mycose des pieds

La mycose des pieds se manifeste de trois façons. Dans environ 90 % des cas, l’infection apparaît entre le quatrième et le cinquième orteil. Au début, la peau prend un aspect blanchâtre et se ramollit. Puis, le plus souvent, de petites vésicules et des fissures douloureuses et suintantes apparaissent. Paolo Pedrazzetti ajoute: «Parfois, la peau a aussi une mauvaise odeur – à cause des bactéries qui se nichent dans les plaies.»
Dans la deuxième forme, le champignon provoque, sur la voûte plantaire, des vésicules que l’on confond souvent avec une allergie. Dans la troisième forme, la couche cornée s’épaissit. Les personnes touchées pensent que la peau de leurs pieds est simplement sèche. «L’examen de la peau au microscope ou la mise en culture permettent d’en avoir leur cœur net».

Il est aussi important de traiter la mycose des pieds
car elle peut entraîner une mycose des ongles.

Ne pas interrompre le traitement trop tôt

Paolo Pedrazzetti recommande de toujours traiter une mycose des pieds rigoureusement et le plus tôt possible pour éviter, d’une part, de contaminer d’autres personnes et, d’autre part, que la mycose ne serve de porte d’entrée à d’autres pathogènes comme des bactéries. Il précise: «Si des streptocoques ou des staphylocoques se retrouvent dans le système lymphatique, ils peuvent provoquer une septicémie qui, dans les cas extrêmes, devra être traitée à l’hôpital par des antibiotiques.»
Le traitement de la mycose des pieds passe par une substance active qui s’applique sous forme de spray, de lait, de poudre ou de crème. Il est important de poursuivre le traitement pendant au moins une semaine après l’amélioration des symptômes. Car en cas d’arrêt trop précoce, une nouvelle flambée pourrait survenir. Le traitement dure généralement deux semaines.

Mycose des ongles

Il est aussi important de traiter la mycose des pieds car elle peut entraîner une mycose des ongles. Outre des facteurs génétiques, les chaussures non respirantes, trop petites ou trop grandes, certains types de sports qui mettent les ongles de pieds particulièrement à l’épreuve (le football, la danse, le tennis, p. ex.), les atteintes de la plaque unguéale ou les coups sur les ongles favorisent le problème. Les signes d’une onychomycose sont un décollement de la plaque unguéale, un changement de couleur ou un épaississement de l’ongle. Avec le temps, l’ongle peut devenir cassant ou se fendre. Parfois, le sillon latéral peut s’enflammer, ce qui peut être douloureux.

Un traitement de longue haleine

Paolo Pedrazzetti recommande également d’agir rapidement, car la mycose des ongles est plus facile et plus rapide à traiter à un stade précoce. Selon le spécialiste, le traitement dépend de la façon dont l’infection se présente. Si la plaque unguéale est épaissie, la masse infectée doit d’abord être érodée puis traitée avec une pommade à l’urée associée à un antimycosique. Si les ongles sont très abîmés, la substance active sera appliquée sous forme de spray ou de vernis. Quand seul le haut de l’ongle est touché, le vernis permet de faire disparaître le champignon dans 80 % des cas. Si la racine de l’ongle ou si plus de trois ongles sont atteints, la mycose doit être traitée par voie orale avec des comprimés à prendre pendant au moins trois mois. Après cela, soit on poursuit le traitement médicamenteux, soit on passe à la pose d’un vernis sur les zones encore touchées jusqu’à ce que des ongles sains aient repoussé. Pendant le traitement, toutes les chaussures doivent être scrupuleusement désinfectées avec un fongicide, idéalement après la première semaine de traitement, afin d’éviter toute réinfection.

Comment se protéger?

  • Portez des sandales de bain à la piscine et dans les douches publiques.
  • Utilisez les dispositifs de désinfection des piscines publiques.
  • Portez des chaussures respirantes et bien ajustées.
  • Ne portez pas les mêmes chaussures deux jours de suite.
  • Si vous transpirez facilement des pieds, gardez-les au sec (au besoin avec une poudre qui absorbe l’humidité).
  • Après la douche ou le bain, essuyez bien les espaces entre les orteils.
  • Changez vos chaussettes / socquettes tous les jours.
  • Évitez les chaussettes / socquettes en matériaux synthétiques. Elles favorisent la transpiration.
  • Lavez vos chaussettes / socquettes à au moins 60 °C.
  • Utilisez une crème de soin pour préserver la souplesse de la peau des pieds. (Attention: pas pendant le traitement de la mycose.)

Cet article a été publié dans une édition d’astreaPHARMACIE et adapté pour le site web. L’édition complète d’astreaPHARMACIE est disponible en pharmacie et paraît dix fois par an.